Cerisier d’automne

Le prunus x subhirtala ‘autumnalis’ fleurit au cours de l’automne et l’hiver – dès que la météo est un peu clémente – et peut même continuer par intermittence jusqu’en avril. Un arbre pour illuminer 3 saisons… Sur la photo ci-contre – prise en mars – les feuilles commencent à débourrer.

Phlox

Le phlox peut être haut et dressé, tapissant, ou nain. Celle-ci n’est pas très florifère mais très belle et rustique.

Le callistemon

Cet arbuste, de la famille des myrtes, nous arrive d’Australie. S’il y a beaucoup de variétés dans sa zone d’origine, toutes ne sont pas rustiques dans le Gard (hors région côtière).

Le polygala

Arbre, arbuste et même plante herbacée – le polygala prend des formes diverses. L’arbuste, généralement de floraison bleue est fréquemment planté dans les jardins du sud de la France. Une espèce herbacée s’observe facilement sur les bords de rivières et aux endroits à mi-ombre en bordure de forêt.

Hortensias, fin de saison

En automne, les hortensias peuvent conserver des têtes florales de couleur rose délavée ou virer au monochrome.

Lagerstroemia en novembre

Le fruit du lagerstroemia est une capsule sphérique à 5 valves restant longtemps sur l’arbre à l’automne.

Leycesteria formosa

L’arbre aux faisans est natif de la Chine et de l’Inde. Dans le sud de la France, il est un peu fragile, n’aimant pas trop la sécheresse de l’été. Mi-ombre et bonne terre riche en humus lui conviennent.

Les baies rouges

Berberis, nandina, houx, salsepareille, zanthozylum… Beaucoup d’arbustes produisent des baies rouges à l’autome.

Cyanus segetum

Le bleuet des champs, de la famille des asters, est une adventice des champs de céréales qui devient de plus en plus rare. Dommage. Il faut en planter si on a la possibilité.

Les sauges

Une famille de plantes herbacées et d’arbustes très versatile et répandue dans le monde. Certains sauges sont peu rustiques, d’autres sont à toute épreuve.

Ginkgo biloba

L’arbre aux quarante écus : un conifère survivant de la lointaine préhistoire. Des membres de cette famille d’arbres sont reconnus dans les fossiles d’il y a 270 millions d’années. Un exploit ! Les feuilles prennent l’aspect d’écus d’or à l’automne.